Ça parait quand tu n’aimes plus ta job

Jobboom cherchait à rajeunir son propos auprès des travailleurs plus jeunes en quête d’un nouvel emploi et de se présenter comme l’antidote à leur marasme quotidien causé par un emploi qui ne les motive plus.

De façon à capter l’attention de ces travailleurs et à la retenir, le contenu devait être d’actualité, authentique et original et être présenté dans des environnements qui constituent des échappatoires au courant de leur journée de travail.

L’idée était de trouver des travaux mal réalisés qui faisaient jaser, de façon à ce que Jobboom les reprenne pour mettre en lumière ces erreurs pouvant être le résultat d’une négligence de la part d’un travailleur qui n’aime plus son emploi, auxquels Jobboom apposait sa nouvelle signature "Ça paraît quand tu n’aimes plus ta job".

Faites-nous signe
© Jungle Media